Bill Baroud, espion Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
de Larcenet - Fluide Glacial
 
Bill Baroud est le troisième tome édité par Larcenet chez Fluide Glacial, après La Loi des Séries et Soyons Fous. Soyons juste : cet album possède toutes les qualités et les ingrédients qui ont fait des deux précédents des petits joyaux d'humour parfaitement dans l'air du temps. Mais il n'est pas aussi bon. Peut-être est-ce parce que "l'air du temps" change justement, ou parce que les procédés humoristiques sont connus et donc trop prévisibles. Dans le premier recueil, l'humour était basé sur une exploitation de référents culturels aussi divers que l'île aux Enfants ou Starsky et Hutch (version moderne, cela devient Starsky et Freud) et sur un glissement de la réalité des dialogues semblable à celui de Goossens. Dans le second, Larcenet améliorait son procédé en utilisant les mêmes méthodes sur des sujets moins facile que les séries de notre enfance (qui sont tout de même faciles à utiliser, voir les émissions télévisées qui les exploitent de manière grossière). Extrait de cet album, La vie de Van Gogh demeure par exemple une illustration parfaite du subtil mélange culture / humour / décalage qui vous fait jubiler quand vous le lisez, jubiler quand vous tentez de le raconter et jubiler encore quand vous le relisez (en ce moment même je jubile). Le troisième reprend ces méthodes, fait apparaître de vieux personnages de Pif-Gadget (Pifou et Brutos), mais n'invente rien qui fasse vraiment éclater de rire (à part peut-être le passage avec Frère Brutos). Alors forcément, le troisième tome ne pouvait pas être aussi bon. Peut-être faut-il vraiment lire Larcenet chaque mois dans Fluide Glacial plutôt que par album. En tout cas si vous lisez ces trois tomes, commencez par Bill Baroud, continuez par la Loi des Séries et terminez par Soyons Fous.
 
PmM
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés