Cosmix Banditos Retour à la page précédente Retour au sommaire de KaFkaïens Magazine
de A.C. Weisbecker
 
Vous connaissez tous la magie des bouquinistes ... Quelqu'un que vous admirez vous recommande un livre. Absolument génial. Vous vous précipitez dans les librairies. Vous ne le trouvez pas. Vous cherchez encore, ailleurs. Rien. Au fil des semaines, vous prenez l'habitude, à chaque fois que vous croisez dans les rayonnages de livres, de jeter un coup d'œil à la lettre W. Nada. Vous vous découragez. Vous oubliez un peu. Et puis, un beau jour, au fond d'un vieux bac coincé dans la halle inférieure du parc Georges Brassens à Paris, paf ! Le miracle. Il est là. Vous tremblez. Et si, après toutes ces années, l'ouvrage se révélait être un ramassis de lieux communs et d'absurdités ?
... Et bien non. Absolument génial, c'était le mot juste. Du moins, pour ceux qui aiment les univers totalement déjantés, où un mafioso sud-américain de la pire espèce vous raconte un peu son histoire. Comment une livraison de drogue vers les Etats-Unis a mal tourné, par la faute de partenaires complètement défoncés à toutes sortes de produits fortement prohibés. Et comment, alors qu'il était forcé de se cacher au fin fond de la forêt tropicale, lui est soudain parvenue la révélation de la physique quantique.
Dans une langue qui tient à la fois de Céline et de Terry Pratchett (sic !), Weisbecker nous initie alors aux mystères des univers sub-atomiques. Son personnage, armé de quelques ouvrages, de son chien et d'un gros paquet de grenades, part en croisade dans les milieux " banditos " pour ouvrir les yeux à des bandes entières de terroristes sur leur nature quantique. On rit, on s'émerveille d'un bon millier de trouvailles, on se dit que l'auteur est fou à lier. Bon sang ! Qu'est-ce que c'est bon ! Qu'est-ce que ça fait du bien, un livre comme ça ! Je crois que les accoudoirs de mon vieux fauteuil en velours bleu (désolé, le mien est bleu) ne s'en sont toujours pas remis.
 
FXS
Oh Oui ! vos réactions Ah Non !
Voir les autres textes de cet auteur - Envoyer ce texte à un ami
KaFkaïens Magazine - Tous droits réservés